P1010630 [50%]

Mardi 27 février après-midi, des bénévoles qui avaient participé au nettoyage du cap en août, de même que des mécènes ayant contribué au financement de sa restauration et des élus de la communes se sont retrouvés, à l'invitation du CEN-PACA pour une balade destinée à faire le point sur les réalisations déjà entreprises.

P1010618 [50%]

Bien couvert et prêt à affronter le vent, le froid, voire la neige, un petit nombre se prépare pour une  randonnée du parking de l'Escalet jusqu'à la Maison de la douane, maintenant propriété du conservatoire. En fait, guidés par Raymond Viala, dynamique responsable de l'entretien du lieu et bon connaisseur de son histoire, nous irons jusqu'au sommet de la presqu'île, en empruntant le tout nouveau re-tracé du sentier des canonniers napoléoniens.

 P1010626 [50%]

 Au sommet, la vue est toujours aussi preignante. L'incendie aura eu l'avantage de pouvoir permettre un accès beaucoup plus facile et moins dangereux que ceux qui étaient empruntés auparavant.

P1010631 [50%]

Sur la presqu'île comme sur les flancs du cap, des andains ont été installés afin de stabiliser les sols et limiter l'érosion. Les branchages des arbres abattus ont servi de matériau.P1010625 [50%]

Sur le chemin du retour, des boissons et macarons nous attendent à l'intérieur de la Maison de la Douane où des élus de Ramatuelle et des représentants du CEN font part de la satisfaction qu'ils ont au vu de ce qui est déjà réalisé pour aider la nature à recoloniser le cap si prisé.

 P1010636 [50%]Un des palmiers endémiques des Maures qui a déjà repris belle allure.P1010641 [50%]

Et les euphorbes ne tarderont pas à fleurir.

Belles et bonnes futures balades dans ces lieux agréables.